Romanes.com

Visites-conférences de l'Observatoire du patrimoine religieux

Lundi 12 avril - Eglise Saint-François Xavier à 14h30

Visite-conférence par François Loyer, Professeur et Historien de l'architecture
Place St-François-Xavier, 75007 Paris

Visite-conférence de l'OPR - Eglise Saint-François Xavier, ParisSaint-François Xavier est un exemple d'architecture religieuse de la seconde moitié du XIXème siècle. Sa façade est inspirée de la Renaissance italienne. La façade principale donnant sur le boulevard des Invalides est composée d'une partie centrale flanquée de deux tours carrées. Citons le bas-relief du fronton, Saint-François Xavier baptisant les habitants de l'Inde et du Japon par Gabriel-Jules Thomas.
L'intérieur de l'église présente un aspect classique : nef centrale avec chapelles latérales, transept et abside profonde. Mais puisque, à l'époque où elle fut construite, on refusait le parti gothique, des piles de colonnes séparent le chœur du déambulatoire. Grâce à son armature métallique, la voûte repose directement sur les murs latéraux, sans bas-côtés ou arcs-boutants. Seules quelques chapelles lui permettent de rester en équilibre.
Afin de mettre en valeur le chœur et de bien marquer sa séparation du reste de l'église, on le resserre par un arc triomphal reposant sur des colonnes et arcades latérales qui conduisent vers la chapelle de la Vierge. Cette disposition permet un jeu de perspectives accentuant l'effet de profondeur et conduisant le regard vers la statue de la Vierge de la chapelle axiale, sculptée par Jean-Marie Bonnassieux. Le décor peint postérieur à 1874 est l'œuvre d'Elie Delaunay, Alexandre Denuelle, Charles Lemeire et Romain Cazes.

Jeudi 6 mai - Bibliothèque François Mitterrand à 14h30

Visite-Conférence de l'exposition Qumrân. Le secret des manuscrits de la mer Morte
Quai François-Mauriac , 75706 Paris Cedex 13

Visite-conférence de l'OPR - Bibliothèque François Mitterand, ParisUn bédouin, Mohammed dit « le loup », découvre en 1947, dans une grotte de Qumrân, au bord de la mer Morte, sept rouleaux de cuirs écrits en hébreu. C'est ainsi que débute la plus importante et incroyable aventure archéologique du XXe siècle.Entre 1947 et 1956, bédouins et archéologues se livrent à une véritable compétition et découvrent onze grottes, de nombreux rouleaux des livres de la Bible dont certains intacts et des milliers de fragments vieux de plus de 2000 ans. On découvre aussi des documents anciens témoignant de l'existence d'une secte inconnue, contemporaine des manuscrits. Les hommes y respectaient des règles strictes de pureté. Ils vivaient dans l'attente du Messie et se préparaient à la guerre : à la fin des temps, conduit par un maître de Justice, ils vaincraient à tout jamais le Maître d'Iniquité. Les scientifiques tentent encore de répondre aux questions que soulève cette incroyable découverte. Qui étaient les habitants de Qumrân ? Les manuscrits leur appartenaient-ils ? Pourquoi l'accès aux manuscrits découverts à Qumrân fut-il limité ? Le grand public aussi s'enflamma pour le sujet : pourquoi mit-on autant de temps à divulguer le contenu des rouleaux ? Les manuscrits dévoilent-ils des épisodes inconnus de la vie de Jean le Baptiste ou de Jésus ? Pourquoi sont-ils encore aujourd'hui source d'ardentes polémiques ? Retour sur la découverte et un demi-siècle de recherche qui a permis et permet encore de renouveler notre connaissance de la naissance de la Bible.

Jeudi 20 mai - Mairie du VIIème, à 18h00

Conférence d'Alain Erlande Brandenburg, ancien directeur des archives nationales sur son dernier ouvrage : Qu'est-ce qu'une église ?
116, rue Grenelle, 75007 Paris

Lundi 14 juin - Paroisse Saint-Eustache à 14h30

Visite-Conférence par le colonel Christian Méric
2 Impasse Saint-Eustache, 75001 Paris

Visite-conférence de l'OPR - Paroisse Saint-Eustache, ParisL'église Saint-Eustache est construite de 1532 à 1640. Son plan est celui d'une cathédrale gothique, tandis que sa décoration est Renaissance. Avec ses 33,5 m de haut, 100 m de long et 43 m de large, l'église Saint-Eustache est considérée comme l'un des plus beaux monuments religieux de Paris. Au cœur d'un quartier nouveau, Saint-Eustache a une vocation particulière d'accueil, animée, depuis 1922, par des prêtres de l'Oratoire. Elle fut jusqu'en 1969 l'église des Halles, elle est aujourd'hui l'église du Forum, ensemble urbain complètement renouvelé. En 1213, un bourgeois de Paris, Jean Alais, fonda une chapelle dédiée à sainte Agnès, une jeune vierge de Palerme martyrisée à Rome au 4e siècle, à l'emplacement du chœur de l'actuel bâtiment. C'est la première mention connue d'une église à cet emplacement. En 1223, la chapelle acquit le statut d'église, puis devint église paroissiale en 1303, dédiée à saint Eustache, dont la basilique de Saint-Denis lui avait offert une relique. Entre 1434 et 1495, l'église fut agrandie, grâce aux marchands du quartier, et devint à cette époque l'une des plus grandes et riches paroisses de Paris. Mais il fallait encore agrandir l'édifice, et le 9 août 1532, Jean de la Barre, prévôt de Paris, posa la première pierre de l'édifice actuel.

Lundi 13 septembre - Cathédrale Saint-Louis à 14h30

Visite-conférence par Philippe Cachau, chargé de recherches au château de Versailles
Place Saint-Louis à Versailles

Visite-conférence de l'OPR - La cathédrale Saint-Louis de VersaillesPremier grand chantier religieux royal du règne de Louis XV, l'église Saint-Louis de Versailles, devenue cathédrale en 1802, constitue l'une des réalisations majeures de l'architecture religieuse du XVIIIe siècle. Bâtie en 1742-1754 par Mansart de Sagonne, dernier des Mansart, dans le style rocaille, elle fut complétée en 1764 par la chapelle néo-classique de la Providence de Louis-François Trouard. Les meilleurs peintres, sculpteurs et ornemanistes du XVIIIe siècle contribuèrent à sa décoration. La visite se portera sur les particularités stylistiques de ce monument majeur de Versailles, injustement méconnu.
Accès depuis Paris par le RER C (ligne Paris-Austerlitz), gare Versailles Rive Gauche -Château de Versailles (terminus). Sortir à gauche de la gare vers la rue Royale, puis prendre la seconde rue à droite (rue des Tournelles) qui mène directement à la place. Durée de la visite : 2h00 environ. Si le temps le permet, nous observerons la cathédrale depuis le Potager du roi voisin.

Participation de 10 € par manifestation et par personne pour les adhérents à jour dans leurs cotisations, et 15 € pour les autres.

Renseignements : 17C rue Blanche 75009 PARIS Tél. 01 40 16 14 39 - Site Internet : www.patrimoine-religieux.fr

1 comments:

  maxime

jeudi, 17 février, 2011

Bonjour,
L'observatoire du Patrimoine Religieux poursuit ses visites, n'hésitez pas à compléter votre blog.
Nous visitons par exemple Saint Germain des Pres le 7 mars.