Romanes.com

Itinerario del romanico en Soria - Carmen Frias

Imágenes integradas 1

Campus Stellae, sur les chemins de Compostelle - Tome 3


Campus Stellae, sur les chemins de Compostelle - Tome 3L'Association de Coopération Interrégionale “les chemins de St-Jacques de Compostelle” (ACIR Compostelle) nous annonce la parution du tome 3 de la série BD Campus Stellae coéditée par Glénat et les Editions du Patrimoine auquel l'ACIR apporte son concours.


Campus Stellae est une manière de mettre en scène les pèlerins et de valoriser les lieux patrimoniaux qui organisent ces itinéraires. Ici Arles, Saint-Gilles, St Guilhem, Carcassonne, Toulouse. Des dédicaces sont envisagées pour la période estivale dans votre région.


Pontigny 2014 900è anniversaire de l’abbaye


Deuxième fille de Cîteaux, l’abbaye cistercienne de Pontigny est nichée au cœur d’un village de 800 habitants, entre Auxerre et Chablis, dans l’Yonne, en Bourgogne.
Son passé est riche en évènements, tantôt glorieux, tantôt plus difficiles. Elle garde encore une présence, un « souffle» que des touristes du monde entier consignent sur le Livre d’Or. Est-ce dû à la majesté de son architecture, à la blancheur de ses colonnes, à l’harmonie de ses formes ou à l’esprit des moines qui habite toujours ses murs ? Nul ne saurait le dire. Pontigny invite à la réflexion et à la méditation.
En 2014, la célébration des 900 ans de l’abbaye de Pontigny est l’occasion de mettre en lumière ce haut lieu de l’architecture, de l’histoire et de la culture européenne : un patrimoine intact, à redécouvrir dans toute sa simplicité et toute sa grandeur.

Le programme des festivités est multiple :

  •  évènements religieux
  •  spectacles, concerts, festival des arts sacrés du monde
  •  son et lumière
  •  journées festives


www.pontigny2014.org www.abbayedepontigny.eu

2 0 t h International IRCLAMA Colloquium

International Research Center for Late Antiquity and the Middle Ages University of Zagreb
is organizing
20th International IRCLAMA Colloquium
Late Antiquity and the Middle Ages in Europe: 20 Years of Research
During the last two decades through various scientific projects and publications new patterns and new guidelines for future research of the phenomena of the transformation of Roman world and society as well as those of the longue durée in Late Antique and medieval art and architecture were set. In that context the important place is held by the IRC for Late Antiquity and the Middle Ages of the University of Zagreb, that for the last 20 years, primarily through the annual IRCLAMA Symposia, gathers European scholars and researchers with the common interest in art and architecture of the first millennium and of wider social and cultural trends and changes of Late Antiquity and the middle ages.
Throughout various topics of the symposia, where fruitful interaction between archaeologists, historians, art historians and other specialists is always present, important questions were raised and significant common, trans-regional features and artistic connections were recognized. The results of the IRCLAMA projects and symposia, based primarily on interdisciplinary approach, contributed greatly to the change of the overall picture of the religious art and architecture of the first millennium and its re-evaluation and placement in a broader context.
In order to successfully continue and strengthen the cooperation between scientists and researchers from different European countries and of different field of work, as well as to enhance already established projects and to start possible new ones, IRC for Late Antiquity and the Middle Ages recognized the importance of organizing a meeting where new ideas and experiences in studies of the Late Antique and medieval art and society will be exchanged. Thus, the main aim of the symposium is to bring together scholars working in art and architectural history, history, archaeology and other related disciplines to consider specific questions associated with important phenomena of the creation and transformation of Late Antique and Medieval urban and rural landscape, tradition and innovation in Late Antique and medieval art and architecture, as well as those of the exchange and transmitting ideas between different cultures, spaces and times of the Late Antique and Medieval Europe and Mediterranean. The main task of this year’s symposium is to identify potential problems arising from the previous research of the mentioned subjects and to recognize new approaches and research methods. The need to establish certain principles on which future studies will take place is also imposed.
Since the annual symposia of the IRC for Late Antiquity and the Middle Ages are interdisciplinary, and since this year’s topic offers a wide range of approaches, participation of scientists from different fields is expected.
Discussed topic includes different thematic sessions with selected themes of special (but not limited) interest:
REDEFINING URBAN SPACE IN LATE ANTIQUITY AND THE MIDDLE AGES
Innovation and Architectural interpolation in Late Antique Urban Planning
Transforming the old and/or creating the new – emergence of the medieval city
TRADITION AND INNOVATION IN LATE ANTIQUE AND MEDIEVAL RESIDENTIAL ARCHITECTURE
Tradition and Innovation in the residential architecture of late antiquity
Creation of the medieval palace architecture
TRANSFORMING RURAL LANDSCAPE – CONTINUITY AND/OR CHANGE IN RURAL SETTLEMENT ORGANIZATION 
Rural administrative centers and agro-processing points
The architecture of peasants – new perspectives on the Late Antique and medieval rural landscape
IMAGES OF CHRISTIANITY AND THE (RE) MAKING OF CHRISTIAN IDENTITY
Christians and non-Christians – artistic interaction and confrontation
Remaking Christian identity – Schisms, Church reforms and the images of Christianity in the Middle Ages
THE (R) EVOLUTION IN THE CHRISTIAN RELIGIOUS ACHITECTIURE AND LITURGY
Cult space and performing cults in early Christian society
Form and function in medieval church architecture – the changes of the liturgical space from late antiquity till the gothic period
ARTISTIC TRANSFERS IN THE MIDDLE AGES – TRAVELLING SCULPTORS AND PAINTERS IN THE MEDITERRANEAN EUROPE
Poreč, Croatia, from 2nd to 6th of October 2013
Organizing and scientific committee:
Xavier BARRAL I ALTET
Alain Erlande BRANDENBURG
Gian Pietro BROGIOLO
Jean Pierre CAILLET
Igor FISKOVIĆ
Miljenko JURKOVIĆ
Télécharger le programme

Sainte-Marie d’Auch, une cathédrale de la Renaissance à la lumière de ses vitraux (1513-2013)

Le Pays d’art et d’histoire du Grand Auch accueille
mercredi 11 et jeudi 12 décembre 2013
un colloque sous la direction de M. Pascal JULIEN, 
professeur d’histoire de l’art à l’Université de Toulouse II – Le Mirail :
 
Sainte-Marie d’Auch, une cathédrale de la Renaissance 
à la lumière de ses vitraux (1513-2013)
 
Il s’agit, à l’occasion des 500 ans des vitraux réalisés par Arnaut de Moles dans le déambulatoire de la cathédrale Ste-Marie d’Auch, de faire le point sur toutes les recherches scientifiques récentes autour de cet édifice majeur. Il rassemblera une quinzaine de chercheurs européens ayant travaillé autour de la cathédrale d’Auch (architecture, vitraux, stalles, retables, palais archiépiscopal …), tels Françoise Gatouillat (Ministère de la Culture et de la Communication), Caroline de Barrau (Université de Toulouse II – Le Mirail), Joana Barreto Université de Paris I Panthéon-Sorbonne), Javier Ibañez Fernandez (Université de Saragosse), Marion Boudon-Machuel (Université François Rabelais-Tours), Alexandre Gady (Université Paris Sorbonne – Paris IV)…
Vous en trouverez le programme détaillé en pièce jointe.
 
Ce colloque est accessible gratuitement, sous réserve d’une inscription préalable sur http://bit.ly/colloquecathedraleauch
Plus d’informations : 05 62 05 22 89 ou pah@grand-auch.fr .
 
Nous vous remercions de diffuser largement l’information auprès des professionnels et des amateurs susceptibles d’être intéressés par cette manifestation mettant en valeur un édifice inscrit sur la liste du patrimoine mondial UNESCO au titre du bien culturel des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France.
 
Bien cordialement,
Marie-Sabrina Bonnaffé
Pays d’art et d’histoire du Grand Auch

Narthex: 30 ans des Journées du Patrimoine : 30 lieux à découvrir ! (14 & 15 septembre !)

ABBATIALE ST-CYRIAQUE - JARDIN DU CLOITRE ET CAVEAU
Altorf, Bas-Rhin, Alsace
Classé au titre des Monuments Historiques
Abbatiale de style roman et baroque avec orgue Silbermann, jardins du cloître avec hortus pommarium (verger cimetière), herbularius (plantes aromatiques et médicinales) et vignes.
Présentation d'éléments remarquables au Caveau. Panneaux explicatifs d'éléments remarquables d'architecture et de mobilier : église, logis de l'abbé, grange dimîère, puits, stèle âge de fer, orgues, autels, confessionnaux, dalles funéraires, buste reliquaire St Cyriaque etc ...Horaires : sam dim 14h-18h
Présentation du contenu du livre sur Altorf. Maquette du livre, photos anciennes, documents historiques, objets préhistoriques. Horaires : sam dim 14h-18h
Herbularius. Le jardin des délices : vertus des plantes aromatiques et médicinales. Horaires : sam-dim 14h-18h
Visite libre. Abbatiale de style roman et baroque. Horaires : sam-dim 14h-18h Gratuit
Prenez de la hauteur à l'écoute de l'orgue, cet inconnu. Visite, présentation et jeux d'orgues. Horaires : dim 16h-17h30. Gratuit
Présentation de la maquette de l'ancienne abbaye au Caveau. Maquette à l'échelle 1/100è représentant l’ancien monastère aux alentours des années 1736. Horaires : sam dim 14h-18h
 
6 place Saint Cyriaque -67120 Altorf

EGLISE ROMANE ET CIMETIERE FORTIFIE
Balbronn, Bas-Rhin, Alsace
Inscrit au titre des Monuments historiques

L'église présente plusieurs phases de construction, du 11ème au 12ème s., ainsi que des remaniements du 14ème s. Depuis le 15ème s., le sanctuaire est entouré d'un cimetière fortifié. Il abrite une cloche datant de 1552, une main de fer (prothèse) du 16ème s. et un orgue Silbermann datant de 1747.
Visite libre. Horaires : sam 9h - 21h dim 12h -18h. Gratuit
Visite commentée de l'ensemble fortifié. Promenade au clair de lune de l'ensemble fortifié samedi 14 septembre de 19h à 21h et sonnerie de la cloche historique à 21h. Horaires : sam 19h-21h. Gratuit. Sur réservation (06 81 84 14 92 - schimberle.eddy@neuf.fr)
Exposition de la main de fer de Hans von Mittelhausen. visite libre et gratuite. Horaires : sam 9h - 21h dim 12h -18h.
 
Place du Pasteur Albert Kiefer -67310 Balbronn
06 81 84 14 92
  

CLOITRE DE L’ABBAYE
Le Buisson-de-Cadouin, Dordogne, Aquitaine
Visite libre avec livret d’accompagnement ou audio-guide (plusieurs langues) [sam. dim. 10h-13h ; 14h-18h].
Atelier « Moulage des sculptures, calligraphie et enluminure», à partir de 6 ans [sam. dim. 14h-18h]. Tarifs : 3€ adulte, 5 à 12 ans 1,75€, atelier 2€.

05 53 63 36 28 

NOTRE-DAME DU PORT
Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme, Auvergne
Classée au titre des monuments historiques en 1914
Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO


La basilique est un chef-d’œuvre de l’art roman. Construite au XIIe siècle, elle est ornée de sculptures et de toiles de maîtres. La Vierge noire, conservée dans la crypte, fait l’objet d’un pèlerinage reconnu depuis 1614. Exceptionnellement, les visiteurs auront la possibilité de découvrir un ensemble de vêtements et d’ornements liturgiques confectionné aux fils d’or, d’argent et de soie réalisés en 1875 pour célébrer le retour de la statue qui avait été dérobée en 1864.
Samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h
04 73 98 65 00

MONASTERE SAINT-PIERRE DE MAURIAC
Mauriac, Cantal, Auvergne
Classé au titre des Monuments Historiques
Visite guidée : Le Monastère Saint-Pierre de Mauriac et son histoire. Horaires : sam 10h-12h 14h-17h dim 14h-17h. Gratuit. Sur réservation
 
Place Georges Pompidou -15200 Mauriac
04 71 68 19 87
tourisme@paysdemauriac.fr
www.tourisme.paysdemauriac.fr

CHAPELLE SAN MICHELE
Murato, Haute-Corse, Corse
Classée au titre des monuments historiques en 1840

Datée du milieu du XIIe siècle, la chapelle San Michele a été consacrée vers 1280. Elle fut édifiée alors que la Corse était gouvernée par Pise. Son style typiquement pisan, bicolore, reconnaissable par l’alternance de pierres de couleurs verte (serpentine) et blanche (calcaire), assemblées en dessinant irrégulièrement des damiers et des zébrures, est semblable aux prestigieux édifices de Pise et à de nombreuses églises de Toscane.
Ouverture exceptionnelle

Gratuit
Visite libre sur rendez-vous
04 95 37 60 10

CATHÉDRALE DE TULLE
Tulle, Corrèze, Limousin
Classée au titre des monuments historiques en 1862

Ancienne église d’une abbaye fondée au Moyen-âge et érigée en évêché en 1317, la cathédrale de Tulle fut construite au XIIe siècle. Au-dessus de son porche roman furent construits les trois étages du clocher gothique, surmontés au XIVe siècle par la construction d’une flèche.
À l’occasion de l’important chantier de restauration de cet édifice qui a débuté en mai 2013, la direction régionale des Affaires culturelles du Limousin propose plusieurs animations autour des travaux : visites commentées du chantier par des spécialistes avec possibilité d’accès sécurisé au niveau du clocher et démonstrations de taille et de traitement de la pierre (réservation obligatoire auprès de la DRAC au 05 55 45 66 00).
Gratuit
Samedi après-midi et dimanche toute la journée
06 15 20 23 08

ABBAYE ROYALE DE FONTEVRAUD
Fontevraud-l'Abbaye, Maine-et-Loire, Pays de la Loire
Classé au titre des Monuments Historiques
Inscrit au titre des Monuments historiques
Label Patrimoine mondial de l'UNESCO

Communauté fondée au début du XII° par Robert d’Arbrissel, l’abbaye devient le chef d’un ordre important (80 prieurés en 1789) ; bénéficiant de la protection particulière des Plantagenet au XII°, puis de celle des Rois de France, qui lui apportent une opulence attestée par les constructions ininterrompues entre le XII° et le XVIII°. Elle est transformée en pénitencier entre 1804 et 1963. L’église, consacrée en 1119, constituée d’une nef unique couverte d’une file de quatre coupoles sur pendentifs, est caractéristique du « roman poitevin » pratiqué en Aquitaine, terre d’élection des Plantagenet... L’abbaye conserve des bâtiments conventuels de styles très disparates, dont un cloître flamboyant, et, un peu à l’écart, l’exceptionnel bâtiment des cuisines, initialement composé de huit absidioles surmontées de pyramides de pierre. L’ensemble est depuis 1975 Centre Culturel de l’Ouest.
Visite libre. Horaires : sam, dim 9h30-19h. Gratuit
Visite guidée
Visites thématiques: la crypte archéologique, les cages à poules, les caves de l'abbesse, le logis du sonneur, le cachot des moniales, la centrale électrique, la centrale énergétique, relations entre l'Abbaye de Fontevraud et le village. Horaires : sam, dim 9h30-19h. Gratuit
Expositions. François Morellet, Claude Levêque, Paul Cox, Vincent Lamouroux, Oeuvres Frac Pays de Loire: Abdel Abdessemed, Richard Baquié, Javier Pérez. Horaires : sam, dim 9h30-19h. Gratuit
Conférence de Florian Stalder "Fontevraud au-delà de la clôture"
Horaires : sam, dim 9h30-19h. Gratuit
Projection du film sur Henri Dutilleux et le Quatuor Rosamonde "Au coeur du quatuor de notre temps". Horaires : sam, dim 9h30-19h. Gratuit
Quatuor Rosamonde : "Pièces de Shubert, Klein et Mozart" Chorales de la Région. Horaires : sam, dim 9h30-19h. Gratuit
BP 24 -49590 Fontevraud-l'Abbaye
02 41 51 89 87
abbaye@abbayedefontevraud.com
www.abbayedefontevraud.com

ABBAYE D'HAUTECOMBE
Saint-Pierre-de-Curtille, Savoie, Rhône-Alpes
Classé au titre des Monuments Historiques
Datant du XIIe siècle, l'abbaye accueille aujourd'hui de nombreux visiteurs.  L’abbaye est  un centre international de formation spirituelle pour les jeunes.
Visite libre: Portes ouvertes du Monastère. Visite de la chapelle Saint André, su cloître, de la terrasse, des appartements royaux (lieux habituellement fermés au public).Horaires : Sam-dim 14h-18h
Gratuit
Exposition à la Grange Batelière. Exposition photographique d’Emmanuel Breteau consacrée aux roches gravées datant de la préhistoire. Horaires : Sam-dim 14h - 18h. Gratuit
Office de prière pour l'unité et pour la paix. Dans l'église abbatiale, avec la Communauté du Chemin Neuf vivant à l'Abbaye d'Hautecombe. Horaires : Sam-dim 18h30. Gratuit
Apéritif sur les terrasses. Ouvert à tous. Occasion de rencontrer et d'échanger avec les habitants de l'abbaye. Le samedi uniquement. Horaires : Sam 19h15. Gratuit
3 700 route de l'abbaye -73310 Saint-Pierre-de-Curtille
04 79 54 58 80
librairire.hautecombe@chemin-neuf.fr
http://hautecombe.org









Article: Le Christ de pierre

Des étudiants en histoire de l’art, en histoire et en archéologie ont visité une vingtaine d’édifices religieux médiévaux français de style roman
 
Autun, Cluny, Conques, Vézelay: autant de destinations incontournables pour celui qui veut comprendre de manière concrète et en profondeur l’architecture et l’art du Moyen Âge européen, durant la période appelée «art roman», entre le milieu du 10e siècle et le milieu du 12e.

«Je dirais que j’ai une préférence pour la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay, pour sa beauté, sa grandeur, sa nef et sa ressemblance avec l’abbatiale de Cluny III», explique Philippe Le Roy Audy, étudiant inscrit au baccalauréat en histoire. En mai et juin derniers, celui-ci a pu approfondir ses connaissances de l’art roman durant un cours-voyage de trois semaines en France, plus précisément en Bourgogne et en Auvergne. L’activité était organisée par le professeur d’histoire Didier Méhu. En tout, 22 étudiants en histoire de l’art, en histoire et en archéologie y ont participé. L’horaire comprenait des cours intensifs, des visites sur le terrain et des rencontres avec des spécialistes. Le groupe a visité 26 édifices, trois musées et une bibliothèque situés dans 23 villes ou villages.

«Tous les objectifs pédagogiques ont été atteints, affirme le professeur. Les étudiants ont énormément appris, et très vite. Ils étaient à la fois motivés, curieux et participaient beaucoup. En quelques jours, ils avaient acquis les réflexes pour “lire” les églises romanes et commençaient à faire des comparaisons entre les édifices.»

L’art roman est essentiellement religieux. Il se développe progressivement, en particulier en France, en Italie et en Allemagne. Cette période de l’Histoire en est une de transformation au cours de laquelle l’Église catholique s’efforce d’encadrer la violence. Il reste que le Moyen Âge fut une époque de conflits permanents.

Les étudiants ont pu apprécier la diversité des solutions architecturales et artistiques élaborées durant cette période. Pour Philippe Le Roy Audy, la cathédrale Saint-Lazare d’Autun, l’abbatiale de Cluny III, l’abbatiale Sainte-Foy de Conques et la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay constituent de magnifiques exemples d’art roman. Autun et Vézelay se distinguent par leur remarquable tympan du Jugement dernier. Conques est considérée comme un chef-d’œuvre architectural. Quant à Cluny, elle était alors le plus grand bâtiment religieux de la chrétienté avec ses 187 mètres de longueur.

Avant l’ère romane, l’église n’était qu’un bâtiment communal parmi d’autres. C’était une petite chapelle sans formes établies. Depuis lors, son architecture symbolise rien de moins que le Christ en croix. La nef à plusieurs travées surmontée de la voûte en berceau constitue le corps du bâtiment. Le mot nef signifie aussi bateau. La nef a donc pour rôle de porter le croyant vers le chœur, à l’avant de l’édifice. Le transept, ou nef transversale, représente les bras en croix du Christ. Le chœur sacré est sa tête. «Le Christ sur Terre, souligne Philippe Le Roy Audy, est matérialisé dans la pierre, une pierre qui est vivante. Cela explique toutes les représentations de végétaux sculptés.»

L’église romane proposait un cheminement spirituel. Dans ce cheminement, la lumière jouait un rôle central. Plus le croyant avançait vers le chœur, plus il y avait de lumière. C’est à cette époque qu’apparaît le vitrail. On y représente souvent des scènes de la Bible ainsi que des valeurs à respecter. Lorsque la lumière extérieure traverse le vitrail, il s’illumine, devient vivant. À l’époque romane, l’église de pierre était tout sauf sombre. «Toutes les églises de l’époque étaient colorées, indique Philippe Le Roy Audy. On voit encore aujourd’hui des restes de peinture.»

Le croyant passait sous un tympan coloré représentant le Jugement dernier. Ce thème est une peur constante dans l’idéologie médiévale. Il entrait ensuite dans une église illuminée avec des dessins et des sculptures partout. «C’était très impressionnant, dit-il. Les images communiquaient entre elles. Rien n’était laissé au hasard. Au point où tout était mathématique dans la construction d’une église. On voulait faire entrer le plus de lumière possible. Cela conduira à l’architecture gothique, qui sera l’apothéose de la lumière.»
 

Zodiaque/Bachès - Bourgogne Romane par Guy Lobrichon



Les éditions Stéphane Bachès revisitent les ouvrages sur l'art roman de la célèbre collection La nuit des temps : photos inédites, nouveaux textes, nouveaux plans, itinéraires régionaux. Nourrie des plus récents apports, cette édition initie à l'intuition des créateurs des XIe et XIIe siècles qui firent de la Bourgogne une région inspirée.


  • Bourgogne Romane
  • Reliure : Broché
  • Page : 372 p
  • Format : 22 x 17 cm
  • Poids : 1086.00 g
  • ISBN : 978-2-35752-163-6
  • EAN13 : 9782357521636

Retrouvez la liste des futures publications: Bourgogne, Poitou, Auvergne...
http://www.editionstephanebaches.com/collections/zodiaque/zodiaque-434.html

1er février: journée d'étude "Signatures, écritures et pouvoirs autour de Gaston III comte de Foix dit Fébus"

Signatures, écritures et pouvoirs autour de Gaston III comte de Foix dit Fébus

MASTER CULTURES ET SOCIÉTÉS HISTOIRE – ANTHROPOLOGIE – ARCHÉOLOGIE
JOURNÉE D’ÉTUDE VENDREDI 1ER FÉVRIER 2013
Université de Pau et des Pays de l’Adour – Institut Claude Laugénie- Salle Chadefaud

Télécharger la présentation

Joyeux Noël et bonne année !